full screen background image

Terrorisme : le centre commercial Malha sur la sellette

avr 07, 2016 – 12 h 03Commentaires fermés sur Terrorisme : le centre commercial Malha sur la sellette

Le centre commercial Malha de Jérusalem – Crédit photo : Yossi Zamir/Flash90

Un terroriste palestinien du village d’Akev, Abed Almouati, âgé de 22 ans, a été mis en examen au tribunal d’instance de Jérusalem pour complot en vue de préparer un attentat dans le centre commercial Malha de la capitale, d’après un communiqué du parquet du district de Jérusalem.

D’après l’acte d’accusation, le suspect, incarcéré à la prison Ketziot à partir de juillet 2015, est entré en relation avec un autre détenu, Ihab Sheikh Tzoubah, qui lui a confié son intention de perpétrer un attentat et l’a invité à se joindre à lui. Les deux complices ont décidé de se remettre en contact après leurs libérations respectives. M. Tzoubah a fini de purger sa peine le 10 septembre 2015, tandis que l’accusé est sorti de prison le 14 janvier 2016.

Les complices se sont donné rendez-vous dans un café de Ramallah en février et M. Tzoubah a raconté à son compère qu’il préparait un attentat à l’arme automatique contre les membres des forces de sécurité israéliennes près du centre commercial de Malha à Jérusalem, un jeudi après-midi. Le terroriste estimait qu’à l’approche du week-end, le centre commercial israélien serait plein de soldats sortant en permission. M. Tzoubah a confié au suspect qu’il était en possession d’armes et de munitions et qu’il avait l’intention de se déguiser en soldat pour s’infiltrer au cœur des militaires israéliens et faire un maximum de victimes.

M. Tzoubah a demandé à son complice de filmer le secteur un jeudi après-midi : les stations de transport, l’entrée du centre commercial et la route voisine, pour préparer l’attentat. M. Almouati a accepté, mais a été appréhendé par la police israélienne avant d’avoir le temps de filmer les cibles de l’attentat, permettant aux forces de sécurité de déjouer une attaque qui aurait pu faire de nombreuses victimes.

Rappelons que les centres commerciaux de Jérusalem et de ses environs sont devenus des cibles de prédilection des terroristes palestiniens. En témoigne l’attentat déjoué il y a trois semaines à Mamilla, près de la Vieille Ville, une attaque que préparait le Hamas. En octobre, un soldat a été poignardé à la gare Centrale de la capitale. Enfin, en février, le vigile Tzvika Cohen a été très grièvement blessé dans un attentat à l’arme blanche perpétré par un terroriste palestinien d’une vingtaine d’années au centre commercial de Maalei Adoumim.