full screen background image
Search
30 octobre 2017 | י חשון התשעח
  • :
  • :

Netanyahou : « Quiconque s’abstient de condamner le terrorisme le soutient »

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou en conseil des ministres – Crédit photo : Marc Israël Sellem/Flash90

Après avoir présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’attentat perpétré samedi en Turquie, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a déclaré dimanche, au cours du conseil des ministres hebdomadaire : « Le terrorisme sème la mort dans le monde entier. Israël est en première ligne de la lutte antiterroriste. » Et d’ajouter : « Ce combat est avant tout militaire, mais il n’en constitue pas moins une lutte morale. La clé de ce combat est de signifier clairement que le terrorisme et l’assassinat d’innocents ne sauraient être justifiés nulle part : ni à Istanbul, ni en Côte d’Ivoire, ni à Jérusalem. »

Le chef du gouvernement a souligné : « Quiconque s’abstient de condamner le terrorisme le soutient ».

« Tsahal et les forces de sécurité sont responsables de la lutte militaire contre le terrorisme. Alors que les tentatives de dénigrer les soldats de Tsahal sont condamnables en soi, les tentatives de collecter des renseignements à leur sujet sont absolument inacceptables et seront traitées par les autorités responsables », a déclaré le Premier ministre. M. Netanyahou faisait allusion à un nouveau scandale touchant l’ONG d’extrême gauche Breaking The Silence. D’après un reportage de la deuxième chaîne de télévision privée, dans le cadre de ses activités de collecte de témoignages de soldats sur les présumés actes immoraux de l’armée, l’ONG a également recueilli des renseignements militaires secrets.

YA