full screen background image
Search
30 octobre 2017 | י חשון התשעח
  • :
  • :

Le Prix d’Israël pour le rabbin Eli Sadan et le général (res) Doron Almog


Le ministre de l’Education Naftali Bennett a annoncé jeudi que le rabbin Eli Sadan et le général de réserve Doron Almog recevraient cette année le prestigieux Prix d’Israël pour leur contribution à la société israélienne.

Le rabbin Eli Sadan, qui aura 68 ans, le jour anniversaire de l’Indépendance d’Israël qui est aussi la journée de la remise des prix a fondé en 1988 à Ely (Samarie) le premier institut prémilitaire pour jeunes religieux, devenu un symbole de la réussite de l’intégration des sionistes religieux parmi les officiers de Tsahal.

Les institutions du rabbin Sadan qui comprennent également une yechiva et une école prémilitaire pour jeunes laïques accueillent chaque année plusieurs centaines d’étudiants.

Parmi les élèves les plus connus du rabbin Sadan, on peut mentionner les noms d’Emmanuel Moreno, l’officier le plus gradé tombé pendant la seconde guerre du Liban en 2006, Roï Klein, l’officier qui a été tué lorsqu’il il s’est jeté sur une grenade pour sauver ses soldats en 2006 et le colonel Ofer Winter, ancien commandant de la brigade Guivati.

Pour le ministre de l’Education, « le rabbin Sadan est un révolutionnaire sioniste qui a su créer un pont entre religieux et laïques et entre l’armée et la Torah ».

Le général de réserve Doron Almog, 64 ans, est le fondateur d’un village de réhabilitation et d’aide aux enfants handicapés mentaux et autistes dans le Neguev, suite à la mort de son fils autiste en 2007.

Durant sa carrière militaire entre 1969 et 2003, Doron Almog a été notamment commandant de l’unité des parachutistes et commandant de la région Sud.

« Doron Almog est un héros militaire, social et moral, qui après avoir risqué sa vie pour la sécurité d’Israël s’est dévoué pour la société israélienne », a affirmé M. Bennett.

DW