full screen background image
Search
21 octobre 2017 | א חשון התשעח
  • :
  • :

Un millier de parapluies multicolores en lévitation à Jérusalem

Des parapluies en lévitation dans la rue Yoel Salomon de Jérusalem

Des parapluies en lévitation dans la rue Yoel Salomon de Jérusalem – Crédit photo : Nati Shohat/Flash90

Après avoir surplombé les têtes des passants de plusieurs villes du monde, le projet « Rue de parapluies » arrive en Israël : plus de 1 000 parapluies lévitent dans la rue historique Yoel Moshé Salomon au cœur de Jérusalem. L’installation toute en couleur ouvre ainsi la saison estivale dans la capitale et marque le lancement de la campagne « HaIria » (la municipalité), portée par la mairie de Jérusalem et la compagnie de production Eden. En plus d’égayer la ville, le but du projet est d’attirer les touristes dans les rues pastorales du quartier Nahalat HaShiva et de promouvoir le commerce.

Les parapluies lévitant au-dessus des passants empruntant la rue piétonne resteront jusqu’au 5 octobre et offriront leur ombre à divers artistes de rue et productions musicales locales. Les touristes et les Hiérosolomytains pourront ainsi se croire quelques instants au Portugal, où la ville d’Águeda accueille des parapluies multicolores similaires tous les mois de juillet pour le plaisir et le confort des personnes flânant dans les rues ombragées. On peut également retrouver le projet « Rue de parapluies » en Turquie, Serbie, Allemagne et au Cambodge.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a commenté cette nouvelle campagne en déclarant: « Le centre-ville offre maintenant une expérience touristique et culturelle, et nous continuons à embellir les espaces publics pour les millions de visiteurs, touristes et résidents de Jérusalem qui prennent plaisir à faire leurs courses dans le centre-ville, en juillet, et à déambuler entre les havres de paix et lieux agréables de la ville. »

Au début du mois de juin, la capitale avait brillé de mille feux avec le Festival des lumières, c’est maintenant le tour des parapluies de donner une touche de couleur à Jérusalem.

YA