full screen background image
Search
23 mars 2017 | כה אדר התשעז
  • :
  • :

La ministre française de la Santé Marisol Touraine en Israël

Le ministre de la Santé israélien Yaakov Litzman et on homologue française Marisol Touraine Crédit: Marine Crouzet/Ambassade de France en Israël

Le ministre de la Santé israélien Yaakov Litzman et on homologue française Marisol Touraine
Crédit: Marine Crouzet/Ambassade de France en Israël

Marisol Touraine, ministre française des Affaires sociales et de la Santé, en visite en Israël, a rencontré son homologue israélien, Yaakov Litzman, avec qui elle a annoncé le lancement de coopérations franco-israéliennes sur l’innovation, la formation et la préparation aux attentats et accidents.

Interogée par IsraPresse, Mme Touraine s’est félicitée de cette rencontre « qui va permettre à nos deux pays de renforcer leur coopération ». « Nous voulons bénéficier de l’expérience israélienne et j’ai lancé une mission en ce sens, pour améliorer nos services en cas d’attentats », a-t-elle précisé.

En ce qui concerne les reconnaissances de diplômes des professions médicales, la ministre a confié vouloir que le ministère israélien « comprenne l’excellence du système français ». « J’espère pouvoir conclure des partenariats et avancer ainsi dans la reconnaissance des diplômes français en Israël », a ajouté Mme Touraine.

La ministre s’est rendue jeudi matin au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem où elle a déposé une gerbe en mémoire des « six millions de juifs victimes de la barbarie nazie » puis sur les tombes de victimes de l’attentat contre l’Hyper Casher de Paris.

Elle a ensuite visité l’Institut Weizmann à Rehovot dont la ministre a salué l’excellence scientifique pour le progrès médical et salué la coopération existante avec la France depuis 40 ans avant de se rendre à l’hôpital Ichilov à Tel Aviv, reconnu mondialement pour sa prise en charge des victimes d’attentats.

Lors d’une réception en son honneur à la résidence de l’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, la ministre a rencontré des représentants de la communauté française d’Israël à qui elle a déclaré que « venir en Israël ne laisse pas indifférent ».

« Israël est un pays particulier, un pays qui provoque des passions, des tourments et des interrogations mais aussi de l’émotion et du respect », a-t-elle affirmé.

MB