full screen background image
Search
26 septembre 2017 | ו תשרי התשעח
  • :
  • :

Google Street View explore les sentiers d’Israël

Le Trekker Google Street photographie le Shvil Israël - Crédit photo : Menahem Reis/SPNIA l’occasion du vingtième anniversaire du sentier national (Shvil Israël), la Société de protection de la nature (SPNI) et Google se sont associés pour proposer une randonnée virtuelle sur les 1 100 km que compte le parcours. Dans quelques mois, l’imaginaire des internautes du monde entier pourra voyager dans les plus beaux sites naturels et historiques de la Terre promise.

Découvrir Israël à travers une randonnée virtuelle

Les appareils photo de Google Street View poursuivent leur exploration de la planète, mais cette fois sur le dos de jeunes volontaires de la Société israélienne de protection de la nature (SPNI), qui a décidé de consacrer l’année 2015 au sentier national (Shvil Israël), inauguré en 1995. Le parcours traverse le pays du kibboutz Dan dans le nord à Eilat dans le sud, en permettant une randonnée inoubliable sur des sentiers tantôt escarpés, tantôt accessibles à tous.

Des randonneurs et un volontaire de la SPNI sur le Shvil Israël -  Menahem Reis/SPNI

Des randonneurs et un volontaire de la SPNI sur le Shvil Israël – Menahem Reis/SPNI

« Des milliers de personnes se promènent chaque année sur le Shvil Israël. En vingt ans, des centaines de milliers de randonneurs ont emprunté le sentier. Mais, nous estimons que son potentiel et son pouvoir de connexion entre le public et le pays sont plus élevés », explique à Israpresse le porte-parole de la SPNI, Dov Greenblatt. Et d’ajouter : « Lorsque l’on peut découvrir virtuellement une destination sur Google Street View et s’y promener en 3D, l’expérience est d’un autre niveau. Se tenir au bord du Makhtesh Ramon ou voir à quoi ressemble la Mer Rouge centimètre par centimètre est sans commune mesure avec ce que l’on peut trouver sur les sites Internet touristiques. »

Le directeur général de la SPNI, Moshé ‘Kosha’ Pakman, estime lui aussi que « cette présentation d’Israël et de ses sites naturels à travers la plateforme de Street View encouragera les Israéliens et les touristes du monde entier à venir faire cette expérience de leurs propres yeux, pieds et sens pour découvrir les cultures et paysages d’Israël, en tomber amoureux et œuvrer pour les conserver. »

La technique Google au service de la nature israélienne

Le Trekker Google Street sur le dos d'un randonneur sur le Shvil Israël - Crédit photo : Menahem Reis/SPNI

Le Trekker Google Street sur le dos d’un randonneur sur le Shvil Israël – Crédit photo : Menahem Reis/SPNI

Pour rendre ce projet possible, deux équipes de volontaires de la SPNI parcourront pendant trois mois le sentier national, équipées de deux appareils Trekker Google Street View, fraîchement débarqués en Israël. Dès dimanche, les jeunes gens marcheront une vingtaine de kilomètres par jour, ainsi équipés de quinze appareils photos intégrés à une drôle de sphère montée sur un sac à dos pesant 18 kg.

L’imagerie à 360° du service Street View de Google Maps modélisera ainsi pour la première fois de son histoire l’intégralité d’un sentier traversant un pays d’une extrémité à l’autre. Street View n’en est pourtant pas à son coup d’essai, puisqu’il propose déjà de plonger dans les eaux limpides de la Grande barrière de corail au large de l’Australie ou, plus récemment, dans celles plus troubles du Lock Ness pour partir à la recherche de Nessie en Ecosse. Mais le nouveau projet est ambitieux. Les appareils de Street View, utilisés habituellement sur les routes de toute la planète, photographieront le plus long sentier jamais numérisé par Google. Les paysages israéliens se font ainsi une place aux côtés de sites tels que le Grand Canyon (Arizona), le Mont Everest (Népal) ou encore les pyramides de Gizeh.

« Nous sommes heureux de coopérer avec la SPNI et de cartographier le Shvil Israël, pour les randonneurs d’Israël et du monde entier. Lorsque nous aurons mené à bien ce projet, le sentier s’ajoutera à une liste de sites naturels et du patrimoine du monde entier », explique Meïr Brand, directeur général de Google Israël, implanté dans le pays depuis 10 ans.

En attendant la mise en ligne sur Street View, prévue fin 2015/début 2016, les plus courageux sont invités à prendre leur sac à dos et à suivre les balises tricolores qui les attendent notamment en Galilée, dans le Néguev ou encore au parc national de Beit Gouvrin, récemment inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.


Yaël Ancri