full screen background image
Search
17 août 2017 | כה אב התשעז
  • :
  • :

Évacuation de deux maisons à Hébron achetées par des Juifs

Evacuation des maisons Beit Rahel et Beit Lea à Hébron - Crédit photo : Raheli Ben-Ari

Evacuation des maisons Beit Rahel et Beit Lea à Hébron – Crédit photo : Raheli Ben-Ari

L’armée a évacué vendredi les occupants de deux maisons acquises par la communauté juive de Hébron et occupées depuis jeudi.

Les bâtiments inhabités, Beit Rachel et Beit Lea, situés près du Caveau des patriarches ont été achetés récemment à des Palestiniens, qui gardent l’anonymat, la vente de maisons et terrains à des Juifs étant interdite par l’Autorité palestinienne.
Malgré l’acquisition des bâtiments, le ministère de la Défense exige que les documents de la vente lui soient présenté avant d’autoriser l’installation de familles juives dans les maisons.
Trois députés, Oren Hazan et Ayoub Kara du Likoud et Betsalel Smotrich (Foyer juif) ont annoncé qu’ils ne se sentaient plus obligés de respecter la discipline de la coalition suite à cette évacuation.
Crédit photo : Shlomit Goldberg

Crédit photo : Shlomit Goldberg

Le ministre de l’Aliyah, Zeev Elkin (Likoud) a demandé au ministre de la Défense Moshé Yaalon « d’arrêter immédiatement cette évacuation ». « Il est temps de lutter contre le terrorisme et se renforcer la présence juive en Judée-Samarie et ne pas lutter contre ses habitants », a affirmé le ministre dans un communiqué.

Le ministre de la Défense Moché Yaalon a affirmé vendredi dans un communiqué qu’Israël « est un état de droit et que la loi a été bafouée de manière vulgaire ».
Crédit photo : Raheli Ben-Ari

Crédit photo : Raheli Ben-Ari

« Pour pouvoir entrer dans une maison, il y a un certain nombre d’actions à mener pour rendre cette opération légale et aucune d’entre elle ne l’a été, donc les occupants illégaux de ces maisons ont été expulsés », ajoute le communiqué.

Le ministre a souligné que les revendications sur le titre de propriété seront vérifiés ainsi que les implications sécuritaires et politiques avant de donner un accord à l’occupation de ces maisons.
Le parti Foyer juif a publié un communiqué dénonçant « la détermination dont fait preuve le ministre de la Défense pour expulser des juifs de leurs maison au lieu d’employer cette détermination à lutter contre le terrorisme ».
DW