full screen background image
Search
26 mai 2017 | א סיון התשעז
  • :
  • :

Une approche inédite de la sexualité dans le monde religieux

unter der bettdeckeUn rabbin israélien orthodoxe lance la vente par correspondance de sex-toys sur internet afin d’aider les couples religieux à « mieux vivre leur sexualité ». Alors qu’il est considéré dans le monde occidental comme un palliatif pour femmes seules, Nathan Alexander en est persuadé : « Le sex-toy est un objet destiné au couple ».
 « Il faut aider les couples religieux à mieux vivre leur sexualité et ce site leur offre cette occasion », explique à IsraPresse le rabbin Nathan Alexander, le fondateur du site Better2gether. D’origine australienne, Nathan Alexander, 34 ans, a étudié dans plusieurs yeshivot (écoles talmudiques) avant de s’installer il y a deux ans à Elazar, dans le Gush Etzion (sud de Jérusalem). En été 2014, il lance son projet de vente de vibromasseurs destinés au public religieux. « La loi juive autorise l’utilisation de ces objets qui peuvent permettre d’accomplir au mieux le commandement de donner du plaisir à sa femme », explique-t-il. « Il y a deux sortes de couples qui se tournent vers nous, ceux qui ont des difficultés dans leur couple et ceux qui veulent pimenter leur vie sexuelle tout en restant dans le cadre de ce qui est autorisé », ajoute-t-il. « Un vibromasseur ne remplace pas le conjoint, il apporte un plus dans la vie sexuelle du couple », affirme le jeune rabbin, citant au passage des passages de textes talmudiques sur la sexualité.

Le rabbin Nathan Alexander, à l’initiative du site better2gether

« Permettre aux couples religieux d’accéder au plaisir sans enfreindre des lois religieuses »

« Je veux montrer au monde la place importante que la femme a dans le judaisme au centre de la vie de couple et donc de la vie  sexuelle du couple », dit-il.  Better2gether reçoit des commandes des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, d’Australie et d’Afrique du sud. Au delà des buts lucratifs, le rabbin Alexander essaie de changer les mentalités. « Je veux pouvoir offrir ces services afin de permettre aux couples religieux d’accéder au plaisir sans enfreindre des lois religieuses », explique-t-il. Les produits mis en vente sont les mêmes que ceux que l’on peut trouver dans des sex-shops ou sur d’autres sites de vente par correspondance mais le rabbin vérifie qu’il n’y a pas d’images indécentes, sur l’emballage des objets vendus. « Cela permet de pouvoir acquérir ces objets sans être confrontés à des images interdites. »
M. Alexander : « Pour moi, ce site est une occasion de sanctifier le nom divin »
« Better2gether aide les couples à renforcer leurs relations sur le plan émotionnel et physique avec une approche sensible, respectueuse des lois juives et confidentielle », est il écrit en page d’accueil de Better2gether. Sur le site, des réponses à des questions sur la sexualité qui, selon M. Alexander, sont des interrogations courantes dans le monde orthodoxe que les couples n’osent pas poser à leurs rabbins. Des sexologues et thérapeutes de couples professionnels répondent aux questions des internautes sur tous les sujets. Le jeune rabbin répond à toutes les questions en employant un langage « respectant les règles de la vie religieuse ». « Le judaïsme donne une place importante au plaisir sexuel mais c’est encore trop souvent un sujet tabou », regrette M. Alexander. « Pour moi, ce site est une occasion de sanctifier le nom divin », assure-t-il.
Daniel Wolf